Ce que nous avons appris en interrogeant 100 Manufacturiers sur l’Industrie 4.0

  • Magic Software
  • juin 16, 2020

Suivant les personnes, l’Industrie 4.0 résonne différemment. Alors que les solutions d’automatisation basées sur les données commencent à faire progresser le manufacturing à un niveau jamais atteint, et avant le chaos causé par le COVID-19, nous avons interrogé une centaine de professionnels du secteur sur la manière dont la quatrième révolution industrielle impactait leur activité. Il y a certainement des idées reçues et parfois fausses concernant l’Industrie 4.0, ce qu’est réellement l’Industrie 4.0 et comment les entreprises manufacturières de toutes tailles peuvent amorcer le changement.

Nous avons mené un sondage sur le site Internet de Magic Software et voici les principaux points à retenir.

Avoir une vision d’ensemble du secteur manufacturier

 

  • La moitié des manufacturiers n’est pas préoccupée par l’adoption, tandis que l’autre moitié est moins confiante 

 

Il est intéressant de noter que le plus haut pourcentage fait état que l’adoption de technologies ne sera pas un problème.

Plus de la moitié (53%) des personnes interrogées a répondu que le passage à l’Industrie 4.0 ne sera pas un problème pour leur usine et 31% vont plus loin et considèrent leurs employés comme appétents aux nouvelles technologies. « Ils ont les derniers téléphones portables et gadgets numériques. Ils sont prêts à relever le défi. » La seconde réponse la plus populaire a été, « ils se mettront au diapason avec le temps », selon 22% des répondants. 

Cependant, l’autre moitié des personnes interrogées s’inquiète de l’adoption, 28% parce qu’une formation longue est nécessaire et 18% parce qu’elle n’est pas confiante dans la capacité des employés à s’adapter aux nouvelles technologies.

 

  • Malgré leur volonté de s’y mettre, nombreux estiment le manufacturing basé sur les données hors de portée.

 

61% des personnes interrogées disposent d’un certain budget pour l’automatisation mais partent du principe qu’ils ont besoin de dépenses importantes pour passer à l’Industrie 4.0. La plupart des entreprises manufacturières n’ont toujours aucune visibilité sur leurs processus de production, 42% évaluant à vue de nez les coûts matériels, opérationnels et de production la plupart du temps. Seuls 8% déclarent qu’ils ne sont jamais dans une évaluation approximative car ils disposent d’une pleine visibilité sur tous leurs processus.

 

  • Les contraintes budgétaires, principale raison pour ne pas mettre en œuvre l’Industrie 4.0

 

61% des personnes ayant répondu au sondage évoquent l’aspect financier comme principale raison pour ne pas avoir encore franchi le cap vers l’Industrie 4.0. Toutefois, lorsqu’on les interroge, 61 % répondent également qu’elles disposent, au minimum, d’un budget pour l’automatisation.

16% se plaignent du poids que représentent les machines obsolètes construites avant l’ère Internet et qui rendent la transformation encore plus difficile. 

A mesure que les technologies d’automatisation deviennent plus matures, le coût de mise en œuvre de solutions d’usine intelligente baisse et les entreprises manufacturières sont plus enclines à les adopter. 21% des personnes interrogées répondent qu’elles sont déjà bien engagées sur la voie de l’Industrie 4.0.

Selon les résultats de notre sondage, nous devrions voir très rapidement de nouveaux manufacturiers sauter le pas de l’Industrie 4.0.

 

  • Les systèmes existants ralentissent l’implémentation de l’Industrie 4.0

 

Il n’est pas surprenant que 73% d’entre eux estiment que les systèmes existants leur font perdre du temps, et qu’importer les données manuellement est fatigant. Ils souhaitent une visibilité en temps réel et un moyen de mettre en œuvre les technologique de l’Industrie 4.0 sans se ruiner.

Malgré le défi, l’Industrie 4.0 est en bonne voie dans l’ensemble du secteur manufacturier

L’Industrie 4.0 est la direction prise par le manufacturing. La grande majorité des entreprises manufacturières s’intéressent à la mise en place de changements conformes à l’Industrie 4.0, quand ils n’ont pas déjà commencé à le faire.

Leur principale préoccupation concerne les investissements financiers nécessaires à la mise en œuvre et la compatibilité avec les systèmes existants. Cela signifie qu’ils ne connaissent pas encore de solutions proposant une migration progressive vers l’Industrie 4.0, à un coût abordable. FactoryEye de Magic Software, par exemple, en est une. Elle permet aux entreprises manufacturières de s’occuper en premier lieu des problèmes les plus urgents. Elle adopte une approche progressive du déploiement de l’Industrie 4.0 en fournissant une feuille de route claire des étapes nécessaires pour mettre en place une utilisation intelligente des données. 

Alors que la moitié des personnes sondées s’inquiète de l’adoption de nouvelles technologies, plus de 50% des manufacturiers sont convaincus qu’avec du temps et une formation, leurs équipes pourraient s’adapter à l’Industrie 4.0. Cependant, la difficulté à continuer de travailler à l’ancienne devient trop grande et fait que le changement en vaut la peine pour la plupart.

Systèmes cyber-physiques, fabrication additive, Machine Learning, automatisation, et visibilité sur les données : les manufacturiers imaginent déjà un monde où il existerait un réseau entièrement connecté OT et IT, envoyant des données en temps réel directement à ceux qui en ont besoin. 

Mais comment les manufacturers peuvent-ils y parvenir ? Contactez Magic Software pour en savoir plus.

Sélection d'articles
Maîtrise du ROI : est-il possible d’améliorer le ROI grâce à l’Industrie 4.0 ?
Lire le Cas Client
Changer la donne : comment permettre l’amélioration continue dans l’Industrie Manufacturière
Lire le Cas Client
Aplix : Accélérer la transformation vers l’Industrie 4.0 grâce à FactoryEye
Lire le Cas Client